ULVER Scary Muzak

Ole Alexander Halstensgård, Kristoffer Rygg, Tore Ylwizaker et Stian Westerhus - se sont isolés dans leur studio au pied de la colline hantée, fantasmant sur les nuits révolues du slasher, de l'exploitation et du giallo. Au bout de trois ou quatre mois, le groupe est retourné à la vie et a envoyé ses expériences radiophoniques aux Dogs of Doom, en France, où Carpenter Brut, un ami et un passionné de cinéma, a effectué un mixage très précis avant de l'envoyer à Thibault Chaumont (Deviant Lab) pour le master.
Scary Muzak, c'est d'une part un hommage aux thèmes de Carpenter - cinq des douze morceaux sont des reprises tandis que le reste vient des royaumes extérieurs - et d'autre part un zoom arrière sur l'esthétique de la culture populaire de la fin des années 70 et du début des années 80. C'est peut-être le moment le plus hantologique des Norvégiens, faisant tourbillonner les thèmes et les ambiances, les horreurs et les mystères cachés dans les ruelles brumeuses de votre jeunesse. Imaginez les frères et sœurs lugubres de Les Humphries, Gert Wilden et leurs orchestres respectifs, armés jusqu'aux dents de synthétiseurs, de pads et d'effets spéciaux. Tantôt classieux et glaçant, tantôt amusant et sordide, tantôt carrément beau dans sa vigueur pleine de suspense, Scary Muzak est un ajout inspiré et goblinesque au catalogue Ulver qui ne cesse de s'étendre. Des films intérieurs, vous vous souvenez ?
Publié le
04/03/2022
VIOLENT ALLIES
Sauvegarder
Choix utilisateur pour les Cookies
Nous utilisons des cookies afin de vous proposer les meilleurs services possibles. Si vous déclinez l\'utilisation de ces cookies, le site web pourrait ne pas fonctionner correctement.
Tout accepter
Tout décliner
En savoir plus
essentiel
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies ou autres traceurs pour mémoriser vos recherches ou pour réaliser des statistiques de visites.