KISSIN DYNAMITE Not The End Of The Road

À la manière d'un power metal guidé par les guitares, l'intro et le titre "Not The End Of The Road" préparent à un road trip palpitant et à de nouveaux hymnes venus tout droit du cœur de l'univers KISSIN DYNAMITE. Le concasseur "What Goes Up" entraîne son auditeur dans les paysages sonores vraiment spectaculaires qui font trembler les stades et convainc par des attaques de guitare à la Aerosmith et une accroche hymnique. Mais KISSIN DYNAMITE n'a pas non plus peur de montrer son côté plus doux, comme on peut l'entendre sur des morceaux délicieusement tranquilles comme "Good Life" ou "Gone For Good" - qui mettent non seulement en valeur les touches presque calmes qui imprègnent les mélodies, mais présentent aussi le côté plus doux du répertoire vocal de Braun. Alors que des titres comme "No One Dies A Virgin" et "Yoko Ono" symbolisent des hymnes festifs accrocheurs, les morceaux phares "Coming Home" et "Defeat It" soulignent leurs origines de rock de stade sans être catalogués. "Voodoo Spell" témoigne de la variété du groupe et de ses différentes influences - partant de forts éléments de rock sombre, la chanson devient un opus qui rivalise facilement avec les plus grands géants des stades. La dernière chanson de l'album, "Scars", prouve une fois de plus que KISSIN DYNAMITE peut atteindre les profondeurs et montrer la vulnérabilité de ses paroles - une fin impressionnante qui ne demande qu'à être jouée en concert.
Publié le
21/01//2022
VIOLENT ALLIES
Sauvegarder
Choix utilisateur pour les Cookies
Nous utilisons des cookies afin de vous proposer les meilleurs services possibles. Si vous déclinez l\'utilisation de ces cookies, le site web pourrait ne pas fonctionner correctement.
Tout accepter
Tout décliner
En savoir plus
essentiel
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies ou autres traceurs pour mémoriser vos recherches ou pour réaliser des statistiques de visites.