SUNSTARE Ziusudra

Il y a environ 4,800 ans, l'humanité bafouillait ses premiers poèmes et ses premières épopées à travers l'écriture cunéiforme des sumériens, dans le berceau de la basse Mésopotamie. Parmi celles-ci, se trouve la légende de Gilgamesh, roi d'Uruk, injuste et cruel. Dans ce mythe, Gilgamesh rencontre dans le désert, Uta-Napishtim, un homme ayant déjà vécu mille vies. Cet homme, l'Atrahasis, le très sage, l’éternel, SunStare nous raconte son histoire, notre histoire dans Ziusudra.
"Ziusudra" (littéralement "Vie à jours étendus" donc "Immortel"), c'est l'arche de Noé avant qu'elle ne soit pillée par d'autres religions, plus modernes. Les Dieux, las de l'humanité, de sa décadence, de son bruit incessant, prirent la décision de la détruire à tout prix, afin de retrouver la paix. Épidémies, catastrophes naturelles, guerres, famines... L'être humain vit son ère se terminer dans une grande entropie : un chaos féroce. Seul Uta-Napishtim survécut sur son arche, seul, pendant des siècles.
Ce troisième album s'inscrit dans la continuité des deux autres, plus équilibré, plus varié en termes de rythmes et d'approches musicales. Chaque pulsation sonore doit marteler l'auditeur, ne pas le laisser indemne, ou en tout cas, le faire sortir différent de cette expérience. Cet album est à considérer comme un monolithe : chaque morceau étant interdépendant des autres, car chacun raconte une partie différente de cette épopée.
Ziusudra c'est accepter l'inévitable, notre mortalité, notre imperfection.
Publié le
L&T Le 13/05/2022
VIOLENT ALLIES
Sauvegarder
Choix utilisateur pour les Cookies
Nous utilisons des cookies afin de vous proposer les meilleurs services possibles. Si vous déclinez l\'utilisation de ces cookies, le site web pourrait ne pas fonctionner correctement.
Tout accepter
Tout décliner
En savoir plus
essentiel
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies ou autres traceurs pour mémoriser vos recherches ou pour réaliser des statistiques de visites.