interview

Birdstone
Rencontre avec le groupe Birdstone à l'occasion de la sortie de leur album "Loos" cette semaine. Un album aux textes assez noirs et un groupe qui en conservant un héritage musical Rock/Blues/Psyché, essaie d'ouvrir de nouvelles voies à ce style. A découvrir.

L&T: Salut. On peut faire un petit rappel de qui est "Birdstone", et pourquoi ce nom de groupe ?
B: Salut. Birdstone est un trio de Heavy Blues formé en 2015, le nom de groupe est inspiré de petites sculptures de pierre en forme d’oiseau que certaines populations amérindiennes déposait dans les tombes de leur défunts.

L&T: Comment vous pourriez vous définir musicalement car on ne retrouve pas mal d'influences dans cet album ?
B: C’est toujours compliqué de se définir, nous brassons plusieurs influences personnelles que nous essayons de rassembler lorsque nous composons. Nous avons tout.es les trois grandi avec des classiques, mais aujourd’hui nous écoutons chacun.es des artistes très différent.es.
L’idée n’est pas tant de chercher à coller à une esthétique lorsque nous composons, mais plutôt de trouver les connexions entre toutes nos influences. En fait on fait du Blues.

L&T: On va parler de "LOSS" votre dernier album. Quels thèmes vous développez ?
B: “Loss”, comme son nom l'indique, vient au départ de l’envie de parler de la perte, du deuil. L’idée était de confronter cette grande thématique dans tout ce qu’elle a de plus nuancée. Ce n’est pas seulement la perte dans ce qu’elle peut avoir de dramatique, mais également ce
qu’elle apporte en changements à venir. Le deuil est une mécanique omniprésente dans nos vies, nos parcours. Souvent difficile, il nous est néanmoins nécessaire de le traverser pour avancer vers un renouveau.

L&T: Est-on dans la continuité de SEER ?
B: L’idée était pour nous de boucler l’arc débuté avec SEER, tout en ouvrant des portes pour la suite. Nous savions que LOSS serait le dernier album enregistré avec le batteur originel du groupe, Léo. Dans les textes, la nouvelle personnage incarne en quelques sorte une fille spirituelle du prophète protagoniste du premier album. Après la mort de sa figure paternelle, elle va questionner son héritage, traverser le deuil de son ancienne vie, se révolter contre l'ordre établi et tendre vers un monde nouveau.

L&T: C'est un hasard les titres très courts (4 lettres) ?
B: Souvent on se rend compte entre nous en répétant les morceaux que lorsqu’un titre est trop long, on a tendance à lui trouver une abréviation par souci pratique. Au moins sur les titres courts, pas besoin ! Et puis c’est aussi une satisfaction visuelle, l’envie d’aller vers le plus épuré.

L&T: Cet album est très noir ? Plus que le précédent ? Les textes sont forts, c'est une histoire totalement inventée, ou forcément on retrouve du vécu, voir une sorte d'exutoire de vos sentiments ?
B: On ne l’a pas pensé spécialement plus “noir” que le précédent, mais il est vrai qu’il a été très influencé par nos vécus personnels. C’est pas non plus un exutoire mais nous avons tout simplement évolué depuis SEER, et nous avions l’envie de parler de sujets plus présents dans nos vies à ce moment-là. Même si ce ne sont pas des sujets faciles, nous voulions les traiter tout simplement parce que nous y avons été confrontés.

L&T: Je trouve cet album différent musicalement du précédent. Les riffs et l'atmosphère, l'ambiance générale, c'est une évolution musicale pour le groupe ?
B: Oui, c’était pour nous l’évolution naturelle à cette période là. Mais qui sait de quoi sera fait la suite.

L&T: La pandémie vous a-t-elle permis de travailler plus en profondeur ?
B: Nous avons terminé l’enregistrement juste avant le premier confinement, la pandémie a permis à Benjamin (le nouveau batteur) de s’intégrer au groupe et de reprendre sereinement sur de nouvelles bases.

L&T: Comment vous avez travaillé pour cet album ? Ensemble, à distance ? Comment s'est déroulé le processus de création ?
B: Ensemble, les impulsions initiales varient de l’un.e à l’autre mais la conception de chaque morceau s'effectue à trois. Pour LOSS, nous avons axé un peu plus le travail sur les arrangements, avec plusieurs démos réalisées en studio avant le final.

L&T: Cet album a été composé pour de la scène, ou pas forcément ?
B: Pas forcément, on les a vraiment pensé pour le studio, mais sachant que nous allions les enregistrer en prise Live nous savions qu’ils allaient être de toute façon compatibles pour la scène.

L&T: Qu'est-ce qu'on va retrouver sur scène, seulement cet album, ou vous allez incorporer les titres de "Seer" ?
B: On a envie de neuf, donc ce sera beaucoup du nouvel album, mais certains titres de SEER seront tout de même présents.

L&T: Quelles évolutions qu'elles soient musicales ou autres depuis vos premiers albums ?
B: Nous avons continué d’évoluer individuellement et en tant que groupe sur les artistes qui nous inspirent. Bien évidemment cela se ressent dans notre musique, la recherche de couleurs, de nuances plus profondes sont autant de symptômes de notre envie de sortir du terrain de jeu et des riffs classiques Hard Rock / Blues. Tout en gardant cet héritage, encore une fois, nous voulons nous tourner vers d’autres horizons.

L&T: 2022 c'est, enfin, le retour sur scène ? Vous avez des projets, des dates ?
B: Oui nous avons quelques dates qui tombent tranquillement, et nous voulons nous tourner vers une nouvelle création dès que possible.
Voici les dates de concerts à venir :
5 mai 2022 - The Pale, Tours
7 mai 2022 - Événement privé, Vosges
10 mai 2022 - L'International, Paris
4 juin 2022 - Les Vendredis de l'Été, Bressuire
7 juin 2022 - Aucard de Tours, Tours
1er juillet 2022 - Underground Zero, Reims
26 août 2022 - Volcano Sessions, Auvergne

L&T: Dernières questions rituelles chez nous : pouvez-vous définir le groupe en 2 ou 3 mots ?
B: Siamo tutti antifascisti

L&T: Et pour terminer : quel est le dernier morceau ou le dernier album que tu as écouté ?
B: Susanne Sundfør - Music for people in trouble (Morceau : The sound of war)

L&T: Merci à vous pour cette interview.
B: Merci à toi.


https://birdstoneband.bandcamp.com/
https://www.facebook.com/birdstoneband



L&T le 07 Mai 2022
No One Is Innocent
Sauvegarder
Choix utilisateur pour les Cookies
Nous utilisons des cookies afin de vous proposer les meilleurs services possibles. Si vous déclinez l\'utilisation de ces cookies, le site web pourrait ne pas fonctionner correctement.
Tout accepter
Tout décliner
En savoir plus
essentiel
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies ou autres traceurs pour mémoriser vos recherches ou pour réaliser des statistiques de visites.