VAN CANTO To The Power Of Eight

Préparez-vous à une offre vocale unique qui explose de plein fouet - et plus fort que n'importe quelle guitare ! Les maîtres allemands du métal acapella VAN CANTO reviennent avec leur huitième offre inimitable, "To The Power Of Eight" via Napalm Records.
Apportant une puissance vocale pure au monde du métal depuis 2006, VAN CANTO a préparé le terrain pour son propre genre et n'a jamais manqué de surprendre ses adeptes et au-delà, tout en montrant que le métal peut être lourd comme l'enfer sans aucun riffage. Avec leur précédent long métrage, Trust in Rust (2018), la rareté allemande a retravaillé sa programmation, composée de sept membres depuis lors. Pour To The Power Of Eight, l'unité s'est à nouveau associée à Philip Dennis "Sly" Schunke, qui avait été le chanteur principal de leurs six premiers enregistrements en studio. Sly rejoint les chanteurs principaux Inga Scharf et Hagen Hirschmann sur les douze morceaux sans faille en tant que troisième chanteur et invité spécial. Il est clair que ce morceau de musique sans égal, écrit avec trois voix en tête : To The Power Of Eight incarne un sentiment particulier de lien commun et présente VAN CANTO sous une forme indéniable !
De leurs propres morceaux originaux axés sur la vitesse, comme « Dead By The Night », « Heads Up High » animé levant le poing ou « Turn Back Time » réconfortant à mi-tempo, aux reprises de heavy metal hymnes comme Amon "Raise Your Horns" d'Amarth, "Run To The Hills" d'Iron Maiden ou "Thunderstruck" d'AC/DC, VAN CANTO parvient toujours à servir facilement sa propre prise de vue à chaque sortie. D'une part, To The Power Of Eight reflète un collectif bien expérimenté qui a rassemblé plusieurs entrées dans le top 50 des charts allemands et a joué de nombreux concerts à travers le monde et des festivals comme 70k Tons Of Metal, Wacken et Masters of Rock. Mais en même temps, il présente ces visionnaires énergiques du métal acapella, qui sont loin de se reposer sur ce qu'ils ont accompli jusqu'à présent.
Publié le
04/06/2021
VIOLENT ALLIES