MILES DAVIS Merci Miles! Live At Vienne

En 1991, le plus célèbre trompettiste du monde contemple cinq décennies d’évolution musicale – la sienne, et celle du monde qui l’entoure. Miles Davis était parvenu à fusionner le jazz avec la musique classique, puis, plus tard, le R&B, le rock et le funk dans des productions hybrides qui allaient modifier la trajectoire de la musique populaire et contribuer à sa légende. En 1985, il avait quitté Columbia au bout de trente ans pour signer chez Warner Bros. Records, le label qui abritait des artistes au succès international tels Madonna, Van Halen et Prince, avec qui il partagera une admiration et une amitié mutuelles.
L’amour de Miles Davis pour la France a été largement documenté et couronné par une Légion d’honneur obtenue en juillet 1991. Miles Davis avait reçu cette médaille des mains du ministre de la culture Jack Lang, qui l’avait surnommé “le Picasso du jazz." Quelques jours plus tôt, il avait donné un concert électrisant au Festival Jazz à Vienne en compagnie du Miles Davis Group. Il décédera deux mois plus tard, en septembre 1991.

Le concert de Miles Davis donné à Jazz a Vienne le 1er juillet 1991 est une de ses dernières performances avant sa disparition le 28 septembre 1991, et cet enregistrement inédit contient deux titres écrits par Prince, “Penetration” et “Jailbait”. Cette édition spéciale comprend un livret rédigé par l’historien de la musique, journaliste et producteur Ashley Kahn et a été designée par Bruno Tilley.
Publié le
25/06/2021
VIOLENT ALLIES