interview

Skald
Rencontre avec Justine et Pierrick du groupe Skald qui nous parlent de leur nouvel album "Vikings Memories" qui sortira le 9 Octobre. Un nouvel opus où le duo nous entraîne dans les contes et légendes des pays nordiques. Une belle complémentarité de voix et une complicité musicale qui vous plongeront avec passion dans les mythes et les poésies Vikings.


L&T: Pourriez vous présenter le groupe SKÁLD?
Justine: Bonjour, merci pour ton intérêt ! SKÁLD est un groupe vocal composé de Pierrick Valence et moi-même. Nous avons deux timbres très différents et à la fois complémentaires. J'ai une voix lyrique inspirée de la musique world, avec des techniques proches des chants mongols et de l'Est en général qui se marie très bien à la voix gutturale et profonde de Pierrick et à ses talents de multi-instrumentiste. C'est notre compositeur Christophe Voisin Boisvinet qui nous a rassemblé, c'est également lui qui crée la quasi-totalité de nos musiques et textes.
Pierrick: Nous avons commencé à travailler ensemble depuis deux ou trois ans, motivés par notre passion pour les mythes Nordiques, les musiques ancestrales et leurs trésors spirituels.

L&T: Pourquoi ce nom, a t il une signification particulière ?
Justine: SKÁLD fait référence aux poètes du moyen âge, des personnages qui louaient les exploits des héros et des grandes lignées. C'était des personnages très importants à une époque où la transmission se faisait principalement de manière orale. Son étymologie faisant directement référence au son et à la « voix » , le mot SKÁLD résonne donc tout particulièrement en nous.
Pierrick: Les scaldes avaient un rôle d’une importance capitale dans la société des anciens norrois. Ils étaient ceux qui détenaient l’art de la poésie, avec lequel ils immortalisaient la mémoire des hommes. La tradition orale s’exerçait et oeuvrait à travers leurs dires, en faisant ou défaisant les réputations des Jarls, des Rois et des Dieux. Toute une sagesse nordique nous est parvenue grâce à eux.

L&T: Comment définissez vous votre musique ?
Justine: SKÁLD est une expérience musicale à part entière qui invite l'auditeur à se plonger dans l'esprit ancestral des légendes des peuples païens du nord, avec une instrumentation ambitieuse où s'entremêlent et résonnent percussions, tambours chamaniques et anciens instruments à cordes comme les lyres , les
vielles et les instruments à cordes frottées. Je n'aime pas mettre notre musique dans une case en particulier mais si je devais la décrire je dirais qu'à travers nos voix et tous ces instruments nous essayons de suggérer le nord ancestral : sa nature, sa mythologie et la manière dont les peuples y vivaient, en harmonie avec les éléments.
Pierrick: Notre musique illustre des textes hors du temps. Nous composons en insufflant une part de magie, de mystère à nos mélodies. Nos influences sont multiples mais ne s’identifient pas simplement. Ecouter SKÁLD revient à s’offrir une expérience agréable dans un monde de souvenirs et de mythes hors
du temps.

L&T: D'où vous vient cette passion pour la mythologie nordique, l'histoire des Vikings ?
Justine: J'ai toujours été fascinée par l'art, l'histoire et les cultes des premiers peuples du monde, leur rapport à la nature, toutes cultures confondues, le chamanisme et l’ésotérisme à travers les âges. C'est ancré en moi, je suis une touche à tout. Au delà du Nord, la musique « world » a toujours été une passion.
L'essence même de mon travail au sein de SKÁLD est la recherche de sensations à travers la voix, les vibrations, peu importe les mots : Je suis à la recherche du partage avec l'auditeur dans son être le plus profond. Quand ce projet s'est présenté à moi j'ai senti que tous les ingrédients étaient rassemblés, le côté
historique mais aussi fantasmé et rêvé de cette époque, ce respect profond pour la nature, les mythes et les morales que je découvre chaque jours un peu plus dans la mythologie nordique, la place des femmes dans leurs communauté...
Pierrick: Il y a des choses que l’on explique pas facilement, voir pas du tout. Dès mon plus jeune âge, l’interêt pour le passé, l’Histoire, les sagas, les contes de Trolls, les paysages de fjords, les épopées épiques de pirates nordiques m’a habité au point d’influer ma façon de faire de la musique.

L&T: En préparant cette interview, j'ai lu que votre inspiration venait des "Eddas", qui sont des recueils de poésies, vous pouvez nous en parler ?
Pierrick: Les « Eddas » sont un témoignage unique sur les mythes concernant les Dieux du Nord de l’Europe. Snorri Sturluson, un islandais du XIIIème siècle, a eu l’idée géniale de sauvegarder ce patrimoine de sagesse en couchant sur papier ces histoires. L’art poétique propre aux scaldes fut ainsi préservé et nous savons ainsi quels étaient les coutumes et les perceptions du monde que ces peuples
partageait.

L&T: Vous chantez en quelle langue ?
Justine: Nous chantons en vieux norrois une langue oubliée, riche en sonorités.

L&T: Après "Le Chant Des Vikings" paru en 2018, vous sortez "Vikings Memories". Parlez nous de ce nouvel album. Vous nous emmenez dans un nouveau voyage à travers le temps et les éléments ?
Justine: Tout à fait ! Avec « Vikings Memories » nous revenons conter l'histoire des peuples païens du Nord leur rapport à l'océan et de manière générale à la nature. Nous nous ouvrons de manière plus vaste à tous les peuples du Nord et ne nous contentons plus seulement de l'ère Vikings : nous entamons un voyage encore plus ancien. Nous remontons à la surfaces les récits oubliés, de grands changements climatiques, des continents engloutis, immergés, suite à la fonte des glaces. Comme les terres fertiles du Doggerland, englouties sous l'actuelle mer du Nord.
Notre premier single « Fimbulvetr » parle quand à lui, d'un hiver long de trois ans, on y voit dans le clip un enfant découvrant une pierre runique faisant référence aux présages de la pierre de Rök retrouvée en Suède, dont l'inscription laisse deviner la peur des peuples face à une nouvelle crise climatique semblable au Fimbulvetr qui engendra la famine, la maladie, les migrations et extinction de certains peuples. Nous parlons de maelström, vagues géantes et ras de marrée auxquels ont du faire face les braves marins, mais aussi d'aurores boréales, autant de choses qui – de tout temps- ont alimenté les mythologies des peuples du nord.
Pierrick: L’idée derrière « Viking Memories » est d’illustrer une transition avec un nouvel Âge. Les anciens norrois concevaient le fait que différentes périodes se succédaient, que rien n’était immuable. Le concept est que les éléments s’expriment pour annoncer ces changements. Les montées des eaux, les hivers sans fins, les vents glacials portent des messages... Qui font échos avec ce que nous vivons actuellement. Ils y a beaucoup à apprendre des anciens. Pour que les générations futures jouissent d’un meilleur environnement, nous pensons qu’il faille les écouter.

L&T: Vous êtes dans des chants mélodiques, une musique profonde, comment avez vous travaillez cet album ?
Justine: C'est notre compositeur Christophe Voisin Boisvinet qui compose la quasi totalité de nos musiques et textes. Nous avons enregistré « Vikings Memories » à la sortie du confinement, en Bretagne. C'était un grand bol d'air frais après cette longue période d’introspection, ce qui nous a grandement inspiré et touché. Il y a une grosse dose d'émotions dans ces chants. Il y a un gros travail de recherche de sonorité sur ce genre de musiques, chaque instrument est choisi en fonction du message du morceau et de l'ambiance que nous voulons lui donner. Nous avons une multitude d'instruments et de musiciens talentueux sur cet album. Puis nos deux voix viennent donner l'intention finale, et viennent suggérer, au mieux, le Nord ancestral. Pierrick à une voix très basse et gutturale qui donne un élan magique à ma voix lyrique et à mes vocalises.
Pierrick: Christophe m’a envoyé deux textes et m’a proposé d’écrire la musique de deux chansons. Il connait mes inspirations et les thèmes qui me touchent. C’est lui qui ensuite réalise et produit. Il a écrit tout le reste. C’est toujours un moment fort que de voir toutes ces chansons grandir. J’adore travailler en studio, nous étions en Bretagne pour cet album mais l’équipe étaient la même, Adrien Thore et Christophe
sont des magiciens.

L&T: Vous travaillez d'abord la musique ou les textes ?
Pierrick: Les textes viennent en premier lieu et engendre la musique.

L&T: Les textes sont "inventés" ou bien ce sont des textes et poèmes existants déjà ?
Justine: Dans notre premier album, « Le chant des Vikings », nous nous sommes énormément inspirés des Eddas poétiques qui sont des recueils de poésie scaldique du XIIIème siècle. Pour « Vikings Memories » nous avons adapté nos textes au message que nous voulions faire passer.

L&T: C'est un album scénarisé ? Que l'on suit de la 1ère à la dernière chanson ?
Justine: Comme pour « Le chant des vikings » , « Vikings Memories » et un album cinématographique, chaque chant nous emporte dans des univers et des paysages différents, des ambiances tantôt guerrières et d'autre plus douces. L'auditeur peut aussi bien écouter un chant de manière isolée que s’asseoir dans son
sofa et se faire une écoute de l'album entier !

L&T: Pourquoi ce choix musical de "Folk", plutôt que d'une musique plus brute, peut être plus puissante qui aurait également pu se placer avec vos voix qui s'adapteraient parfaitement à ça ?
Justine: Et bien je crois que c'est une décision purement personnelle et artistique que de choisir la direction musicale d'un projet. SKÁLD n'a jamais eu pour vocation d'être un groupe « metal » ou de musiques extrême.
Pierrick: Nos titres sont variés, en fonction des thèmes abordés. L’intention n’est pas de proposer une musique brute mais d’évoquer une puissance spirituelle. Nombreux sont ceux qui la ressentent, certains méditent, d’autres poussent même de la fonte en l’écoutant, c’est signe que notre musique est assez puissante pour activer des désirs et des motivations.

L&T: La tendance Nordic Folk, Pagan est de plus en plus recherché vu le nombre de groupes quioeuvrent dans ces styles, des festivals complets (quand on pourra refaire des festivals), que recherchent les gens qui vous écoutent ?
Justine: Je crois que beaucoup de personnes ont besoin de revenir à des pensées et des valeurs plus saine et plus proches de la terre et de nos origines. Car l'histoire que nous racontons ici, c'est notre histoire à tous. Les catastrophes climatiques qui ont engendré des migrations font écho à notre monde moderne. Un cycle de plus. Certaines personnes écoutent cette musique pour s'évader un peu du quotidien et d'autre créeront eux même leurs espace sacré en allumant un bâton de sauge pour simplement méditer sur des pensées positives et sur une façon de se reconnecter à des valeurs ancestrales.

L&T: Vous êtes très présents sur les réseaux, avec des chants, des videos, c'est important cette communication ?
Pierrick: Si nous voulons que notre musique soit écoutée, il nous faut la promouvoir, c’est la moindre des choses.
Justine: Nous sommes arrivés à un stade critique dans la culture où faire vivre un album en live est devenu compliqué. Nous avons néanmoins besoin de ce partage avec nos auditeurs, faire des vidéos, leurs apporter des bonus musicaux et des contenus originaux nous permet de rester proches d'eux en attendant que la situation évolue.

L&T: Vous avez déjà des idées pour de nouvelles aventures musicales ?
Pierrick: Des idées, nous en avons beaucoup... Si tout se passe bien, nous trouverons les moyens de les faire vivre...
Justine: Nous avons hâte de connaître les retours sur cet album qui est sur le point de sortir, la suite au prochain épisode...

L&T: On arrive aux dernières questions rituelles. Pouvez vous définir le groupe SKÁLD en 2 ou 3 mots ?
Justine: Je choisirais « Émotions, Évasion et Imagination »
Pierrick: Libre, Suranné, Eternel.

L&T: Dernière question: quel est le dernier morceau ou dernier album que vous avez écouté ?
Justine: Le dernier album que j'ai écouté est Sangre de Muerdago "Noite".
Pierrick: Agnès Obel - Myopia

Image